Vide

Total : 0,00 €
althen-nunc-corlevour

La Splendeur et l’écharde. Essais

Collection:
Essais
18,00 €

Les essais rassemblés ici tiennent moins de la critique que d’une sorte de face à face avec de grandes œuvres, à moins qu’ils ne ressortissent de ce que Gabrielle Althen désigne comme une « critique méditative », où l’attention se met à guetter comment forme et pensée s’épousent. Ses objets – Pessoa, Handke, Rilke, le peintre Jean Fouquet et bien d’autres – lui sont l’occasion d’une investigation de la parole et du langage artistique.

Elle exprime son intérêt pour certaines formes d’expression de l’intensité, dans la poésie (Bachman, Char, éluard...), dans la poésie mystique (Thérèse d’Avila & Jean de la Croix), dans certaines œuvres picturales (Picasso), au cinéma ou dans le mélodrame, ainsi que pour les jeux multiples d’affirmations et de dénégations qui s’y trouvent.

Ces diverses rencontres donnent ainsi lieu à des analyses parfois précises où se déploie, pli à pli, ce qu’Hölderlin appelait « leurs moyens d’apparition ». Mais il arrive aussi qu’affleurent, dans des propositions plus succinctes, des intuitions très diverses concernant l’art et, plus rarement, la vie.

Gabrielle Althen précise la nature de la promesse faite par l’art, qui pour n’être que métaphorique, n’en demeure pas moins une promesse et, peut-être, déjà un don.